La première vision d'une poupée terminée est toujours impressionnante. Quelques minutes plus tôt, tu n'étais pas encore sûre de son apparence définitive, tu avais des doutes sur le choix de sa robe......et maintenant, elle est là, elle ne t'a pas déçue.

Fabriquer une poupée est une allée simple, tu fonces tout droit devant toi, jusqu'à ce que tu n'aies plus rien à faire. Alors le résultat se présente à toi, tu n'as qu'à l'accepter.  Contrôler la "création" dès le début est un rêve. Mais les produits parfaitement "contrôlés", maîtrisés dans les moindre détailles ne devrait pas être ce qu'on cherche ici.

On se laisse guidé par l'humeur du moment, par la mémoire de nos mains patiemment mise en réserve durant des jours et des jours, à force de répéter les même gestes, par le hasard de circonstance aussi. Et la poupée s'avance toute seule, quelque chose de particulier sort de ses pas déterminés, naturellement.

 

Voici Sophie, une petite brune bien sage, avec un gentil sourire aux lèvres. Elle mesure 40 cm, porte une robe à taille basse :

 

IMGP5918

"Vas-y ! Je vais te lâcher la main."

IMGP5913 IMGP5909

Avec un petit comité d'accueil chaleureux.

 

Envoyé par e-mail

Mes deux dernière poupées en mosaïque.

IMGP5925  IMGP5927

On a changé de coiffure.

IMGP5930

Le coin de couture.