Dolls Dream et Poupée Waldorf

lundi 10 juin 2013

La Robe de Fée de Sophia

    

Assise

  Quand j'ai vu la photo de cette robe dans le livre d'Annabel Bénilan, je me suis tout de suite dite que ce serait pour Sophia ! La petite va avoir bientôt trois ans et elle n'a toujours pas de robe de princesse à elle, surtout faite maison. Elle s'amuse parfois à porter celles de sa grande soeur, beaucoup trop grandes pour elle.

    

IMGP6147

 

Celle que j'ai repérée dans "Princesse, Pirates et Cie" , d'édition Dessain et Tolra, est plutôt une robe de fée. Elle est toute simple, avec le bas sous forme de cycle, une jupe "qui tourne", comme ce dont rêve Sophia. J'en avais cousue une robe sans manche avec le bas dans ce style pour sa grande soeur, qui est devenue l'une de ses robes préférées, elle ne se lasse pas de la faire tourner. Le pan de la jupe vole à plat au tour de sa taille. C'est vrai, ce modèle vintage, on n'en trouve pas de pareil dans le commerce.

    

IMGP6146Cette robe de la Fée Mélusine est en coton couleur lavande, superposée de la tulle lavande semi-souple, qui lui donne une légèreté très aérée. Dépourvue de détailles théâtrale surchargés, elle pourrait être une jolie robe pour aller à un mariage.
La coupe a été faite en une soirée, coudre à la machine m'a pris ensuite une journée, assez vite. Elle est réellement conçue pour Sophia, les photos en disent long......


 

IMGP6172

(la photo à gauche):

Dernière touche : ajouter le biais (de plusieurs couleurs) en bas du bas de la robe. L'un des points forts de la robe que j'ai retenu en premier. Le poids du biais donne de la tenue qu'on appréciera beaucoup au mouvement gracieux de la petite fille qui la porte.

 

1320389-gf

Le livre dans lequel j'ai trouvé mon modèle.

Posté par Mamiyo à 14:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


jeudi 30 mai 2013

Quatre mini poupées

A la même période, avec quelques mois de différence, ma nièce et mon neveu ont eu tous les deux des jumeaux, garçons pour mon neveu et filles pour ma nièce. Le  gène famiiall a été certainement  hyper actif pendant cette période, quatre nouveaux membres d'un coup  !

J'ai fait donc quatre petits poupées pour eux, ils sont encore trop petits pour jouer avec, mais ça viendra très rapidement...

 

IMGP6024

IMGP6025

IMGP6026

Posté par Mamiyo à 12:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 26 mars 2013

Entre la fiction et la réalité

 

Liliphone 2366

Au début, je voulais faire juste des poupées sous forme des pions, comme sur un échiquier, une boule en quise de tête, et un corps en poinçon inversé. Mais, une tête sans visage est trop simpliste, un corps sans les bras diminue largement la possibilité des jeux. Et puisqu'll y a le visage, pourquoi ne pas emprunter à un membre de la famille ?

J'ai commencé alors à faire la première poupée. Elle sera la maman de la série, ensuite le papa, les deux petites filles... Les petits personnages ont bien saisi(moi-même a été surprise) les traits physiques de la personne visée, même un brin de son expression habituelle. Donc je continuais: la grand-mère, le grand père, la tante, l'oncle... Une petite famille en poupée à la fois fictive et réelle est ansi créée.

C'est amusant de surprendre les deux petites filles jouer avec. Ce n'est plus les contes de fées, ce n'est pas tout à fait la réalité non plus, il y a ce qu'elles ont vécu, ce qu'elles projettent à faire, ce qu'elles imaginent..... parfois leurs petits secrets. Mais je préfère ne pas savoir, les laisser jouer seuls, tranquillement, je sais que je peux leur faire confiance.

 

DSC00006

IMGP5345

Posté par Mamiyo à 10:51 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 17 février 2013

La première vue d'une poupée.

La première vision d'une poupée terminée est toujours impressionnante. Quelques minutes plus tôt, tu n'étais pas encore sûre de son apparence définitive, tu avais des doutes sur le choix de sa robe......et maintenant, elle est là, elle ne t'a pas déçue.

Fabriquer une poupée est une allée simple, tu fonces tout droit devant toi, jusqu'à ce que tu n'aies plus rien à faire. Alors le résultat se présente à toi, tu n'as qu'à l'accepter.  Contrôler la "création" dès le début est un rêve. Mais les produits parfaitement "contrôlés", maîtrisés dans les moindre détailles ne devrait pas être ce qu'on cherche ici.

On se laisse guidé par l'humeur du moment, par la mémoire de nos mains patiemment mise en réserve durant des jours et des jours, à force de répéter les même gestes, par le hasard de circonstance aussi. Et la poupée s'avance toute seule, quelque chose de particulier sort de ses pas déterminés, naturellement.

 

Voici Sophie, une petite brune bien sage, avec un gentil sourire aux lèvres. Elle mesure 40 cm, porte une robe à taille basse :

 

IMGP5918

"Vas-y ! Je vais te lâcher la main."

IMGP5913 IMGP5909

Avec un petit comité d'accueil chaleureux.

 

Envoyé par e-mail

Mes deux dernière poupées en mosaïque.

IMGP5925  IMGP5927

On a changé de coiffure.

IMGP5930

Le coin de couture.

Posté par Mamiyo à 01:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 6 février 2013

La belle robe de Jeanne

IMG_0155

Ce morceau de tissus aux petits carreaux sur fond blanc, je l'ai acheté en vue d'un éventuel travail de patchwork. Comme le patchwork n'est pas du tout quelque chose qu'on peut aborder sur un coup de tête, le tissus reste enfermé dans le placard pendant des mois. Maintenant, avec ma dernière poupée Jeanne, il trouve enfin sa pleine valeur.

Le tissus est un petit carré de 30 cm sur 30, trop juste pour faire une robe aux manches longues, d'ailleurs il faudrait une autre couleur vive pour trancher dans son ton gris-bleu, j'ai alors sorti un autre carré vert sapin. La combinaison hasardeuse donne finalement un résultat tout à fait acceptable. Le lendemain matin, je la trouve carrément génial, Espérons que ce soit aussi votre avis.

Les larges rebords et ourlets vert en double épaisseur contrastant avec le tissus imprimé font penser aux robes anciennes chinoises. Je n'ai pas cherché dans ce sens, c'est plutôt l'image qui vient spontanement à moi, et c'est tant mieux.

voici quelques photos des premières minutes:

 

IMG_0148

Coucou !

IMG_0152

C'est moi !

IMG_0154

Comment tu me trouves ?

IMG_0158

Encore quelques heures de couture, et je serai prête à 100%.

Je me tiens assise toute seule, là, à la fin de la journée, je me sens un peu lasse.

A très bientôt !

 

 

Posté par Mamiyo à 11:43 - Commentaires [11] - Permalien [#]


jeudi 31 janvier 2013

Jeanne la Rousse

DSC00010

La poupée dont je vous ai montrée la tête est entièrement terminée, je vous la présente ici formellement. Son nom est Jeanne, j'espère qu'elle vous plaira.

Je lui ai fait essayer cette robe confectionnée il y a quelque temps pour une autre poupée, Prunelle. Avec ses cheveux violet foncé, la robe, trop ton sur ton, lui donne un air bien trop sérieux, je la garde alors pour une autre éventuelle occasion.

Cette fois, à tout hasard, j'ai sorti cette robe du fond de la grande boîte contenant des robes ratées ou en cours de réalisation, et fait passer à Jeanne sans attendre qu'elle soit la bonne. Pourtant, ça lui va ! La mauve pâle du fond et les petites roses noirs contrastent bien avec les cheveux en feu de la poupée.  D'ailleurs, comme elle a les joues bien pleins, le col doit être d'une coupe simple, les manches peu volumineux, la robe répond justement à ces conditions, elle pourrait servi de modèle pour d'autres robes ou chemises que portera Jeanne.

Pour le moment, je pense qu'une paire de bottines noirs iront bien, pour adoucir un peu la sobriété de la robe, (Jeanne est tout de même rousse). Et bien sûr, on n'oubliera pas une jolie culotte en dentelle.

J'espère pourvoir vous montré bientôt toute la garde robe de Jeanne.

DSC00013

DSC00009

 

 

 

Posté par Mamiyo à 11:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 janvier 2013

Retour à la poupée après les sacs

 

 

Depuis mi-septembre 2012, je n'ai plus publié de nouveau message ici. Je suis partie à l'étranger avec mon mari pour un long séjour de presque deux mois. Pendant cette période suspendue, éloingnée de la vie quotidienne, j'ai découvert le plaisir de faire des sacs en tissus.

Je suis allée au marché de Yong Le, à Taipei, la capitale de Taiwan, et bien sûr dans de nombreux magasins de tissus tout autour, un vrai trésor d'Alibaba ! C'est l'équivalent de notre Marché St-Pierre au Montmartre, avec la même longue histoire glorieuse derrière. Surtout on trouve des choses très intéressantes avec un prix défiant toute concurrence, j'ai rempli donc nos valises à moitiés vides des coupons de tissus, des articles de merceries, autant que je pouvais.

Les Taiwainais aiment faire des sacs, souvent d'une manière sophistiquée,  avec des structures soutenues, pleines de poches de toutes sortes. Mes soeurs qui me tenaient compagnie ont remarqué par contre un cabas tout simple, fait du simili cuir rouge, avec des anses marron, doublé du coton Liberty. Le sac est accroché à l'entrée d'un magasin, ma belle soeur qui a la réflexion rapide, a tout de suite proposé que chacune de nous aurait un cabas rouge, exactement comme celui-ci, et elle a appelé le vendeur....

Ce serait mon premier sac fait maison. Du simili cuir, je n'ai pas choisi la facilité pour commencer. Pourtant, équipée d'un pied spécial pour la machine à coudre (que j'ai acheté sur place), cette matière doublée d'une fine couche de molleton est très facile à coudre, solide et agréable au toucher. Voilà une nouvelle passion qui s'implante. A ce jour, j'en ai terminé dix, du cabas à la sacoche d'ordinateur, en passant par des sacs d'enfant. Ayant un peu tout essayé, je commence à maîtriser la technique, et là seulement, je retourne à la poupée.

Et je trouve que la confection des sacs, avec la couture avant tout en ligne droite, m'a donné plus de facilité quand je reviens à la poupée.  Se perfectionner en couture est en effet un travail de longue haleine, qu' on s'avance par petits bouts, parfois on tourne en rond sur place.

Pour les poupées, cette période déviée est comme une sorte d'incubation, bien que laissé en repos, je n'ai jamais cessé d'y penser, cherchant des documents, examinant de nouveaux modèles. Entre temps, je suis retournée pour la deuxième année consécutive à l'Exposition Créations et Savoir-Faire à la Porte de Versailles. Mon attention a été attirée par une nouvelle marque de poupée Waldorf que je ne connaissais pas encore. Leur visage est vraiment"sweet", d'une beauté classiique que je n'imaginais pas possible d'obtenir. Mais d'une poupée à l'autre, cette beauté se perd un peu, c'est ça aussi le fait main.

Hier, la tête d'une nouvelle poupée a enfin émergé de mes mains, la voici:

IMGP5777IMGP5779

IMG_0365IMG_0372

 

 

Je lui broderai des taches de rousseurs. Ce sera une gamine de trois, quatre ans un peu sauvage avec ses cheveux rouge feu frisés. Comment va-t-elle s'habiller?  j'en ai aucune idée , je verrai au pif. Je vous présenterai de meilleures photos plus tard. Là, j'ai hâte de la mettre en image, pour mieux mesurer le résultat.

 

 Et quelques-uns de mes sacs, ils sont tous doublés, entoilés, avec des poches intérieures, plaquées ouvertes, fermées à rabat boutonné ou à  fermeture éclaire.

DSC00004IMGP5202

IMGP5546

 

IMG_0119IMG_0121

 

DSC00003

DSC00008 - Version 2DSC00010

IMGP5737

 

 

 

 

 

 

Posté par Mamiyo à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 7 août 2012

Une robe ballon pour poupée Cathy

IMGP2506

Il y a très longtemps, une petite fille toute belle qui suivait des cours de ballet. Un jour, elle devait monter sur scène pour une représentation destinée aux parents. Sa maman qui était une couturière amateur de haut niveau, lui a cousu une jolie robe dans un tissus en pois blancs sur fond rouge. Très fière de sa première robe de scène, et tellement excitée, elle avait du mal à trouver le sommeil la veille de la grande soirée

Mais dans cette conte de printemps qu'ils présentaient, elle jouait une mouche, une figurantes parmi beaucoup d'autres. A peine entrée en scène, elle a été chassée d'un coup de tapette ! La petite fille n'a jamais oublié cette aventure, à cause de la robe de scène,  et de cette apparition aussi éphémère qu'éclatante.

J'ai réalisé donc une poupée pour elle, qui est aujourd'hui grand'mère d'une fillette de 3 ans. J'ai choisi le même tissus, mais pour le modèle, j'ai pris la liberté de répéter la robe ballon bleue terminée avant hier pour ma propre petite fille, que je vous ai montrée dans mon dernier message. Elle ressemble à celle portée lors de la soirée inoubliable, mais en plus moderne.

La poupée a les même beaux cheveux noirs, les yeux noirs malicieux, le sourire qui montre la confiance en soi. La robe est portée avec une paire de chaussures rouges et un petit gilet blanc au crochet. On pourra défaire les nattes et la coiffer autrement.

IMGP2518  IMGP2519

  IMGP2539 IMGP2591

IMGP2573  IMGP2575 

Des heures de travail...et de bonheur...

 

 

 

 

Posté par Mamiyo à 09:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 5 août 2012

Une jolie robe ballon

51eEub5F4rL

C'est pour cette robe sur la couverture que j'ai acheté le livre

J'ai trouvé ensuite ce beau tissu en 100% coton au Coupons Saint-Pierre de Montmartre à Paris, léger et soyeux. La réalisation est plutôt rapide, la deuxième fois sera certainement beaucoup mieux, une fois la couture aux épaules comprise.

Deux pièces à découper pour la robe, deux pour la doublure. Les côtés cousus, poser les poches, superposer endroit contre endroit la robe et la doublure, coudre ensemble aux emmanchure et encolure, tournée à l'endroit. Coudre à la machine les épaules de la robe, coudre à la main celles de la doublure. Froncer le bas de la robe, coudre sur le bas de la doublure, envers contre envers, et voilà !

C'est effectivement un très beau modèle, pour ma petite fille de 5 ans, j'ai pris la taille "120 cm", aucune modification, et ça lui va comme un gant. Une jolie petite fleur en mouvement. Une jupe qui tourne, son grand favori du moment.

IMGP2474

IMGP2476_3

IMGP2479_2

IMGP2470_2

Posté par Mamiyo à 12:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 25 juillet 2012

Ma première poupée mini ou poupée tracas

Photo 16 Photo 17


Faire une poupée de petite taille est pour moi un pur hasard, mais la date coïncide avec ma découverte des poupées tracas, une coutume du Guatemala, sur le blog Majodoll, alors que la sous tête de ma poupée venait d'être faite.

Les parents de cette région fabriquent de minuscules poupées à leurs enfants, ce sont leurs «Mangeurs de chagrins». Le soir, avant de s’endormir, l’enfant raconte les faits de la journée qui lui ont causé de la peine. Les chagrins sont ainsi absorbés par les poupées, l’enfant, soulagé, peut dormir tranquillement.

61339925_pCes poupées magiques (photo à doite) sont rendues célèbres par un bel album d’Anthony Browne, «Billy Se Bile» . Le petit garçon dans le livre a retrouvé la bonne qualité de son sommeil grâce à ces poupées, mais il s’inquiète à son tour pour elles et demande à sa maman d’en faire d’autres destinées à ces poupées tracas.

 Poupée tracas ou Worry Doll en anglais d’Amérique du Sud ne mesurent que 5 ou 6 centimètres, mes poupées d’inspiration Waldorf ne permettent visiblement pas à d’aussi petite stature, ma «Minie» mesure donc 24 cm. Cette taille a été déterminée par le tour de la tête, dont j’ai fabriqué la sous couche avec un de mes mi-bas blancs, pendant un moment où j’étais à court de gaze tubulaire et j’avais très envie de faire une nouvelle poupée.

Le résultat est plutôt satisfaisant. Du coup, un autre mi-bas rouge a juste la mesuration pour lui confectionner rapidement un ensemble culotte et robe en faisant seulement quelque points. Je ne dirais pas que Minie est une poupée tracas, mais l’idée a fait son chemin dans ma conception de poupée, d’autant plus que j’emmène toujours une de mes poupées au lit, sa présence à côté de mon oreiller suffit de me garantir une bonne nuit. Je ne lui confie rien du tout, mais je pense aux projets des futures poupées, ou des habits que je pourrais faire, jusqu'au moindre détail,  et je m’endors rapidement, pour entrer dans le monde merveilleux des beaux rêves.

IMGP2228 IMGP2274

Minie a bien sa place sur un bureau, / Ses premiers habits

IMGP2245 IMGP2290

Minie sur la pelouse pour profiter du beau temps à Pairs, et avec sa grande soeur Prunelle (40 cm)

 

 

Posté par Mamiyo à 00:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :